Javascript must be enabled in your browser to use this page.
Please enable Javascript under your Tools menu in your browser.
Once javascript is enabled Click here to go back to The Home of Joomla
Un peuple-Un But-Une Foi
Pour tout renseignement sur le virus EBOLA, appeler les numéros verts suivants: 80 00 88 88 (Malitel) ou 80 00 77 77 (Orange Mali).
17 - 10 - 2017
MINISTERE
Présentation
Organigramme
Services généraux
Documents politiques
Documents standards
Les Ministères du Mali
ACTUALITES
Ateliers
Discours
Actu Santé
Séminaires
Communiqués
Offres d’emploi
Rapports d'activité
Inscription
ANNUAIRES
Carte Sanitaire
Annuaire structures
Annuaires statistiques
LEGISLATION
Introduction
Index textes
Textes généraux
Services centraux
Services rattachés
Services régionaux
Services personnalisés
Liens utiles
 
Ce site respecte les principes de la charte HONcode de HON Ce site respecte les principes de la charte HONcode. Vérifiez ici.
 
Le Premier ministre préside une réunion sur Ebola et reçoit de nouveaux agrégés PDF Imprimer Envoyer

Le Premier ministre Moussa Mara a présidé cette après-midi du jeudi 13 novembre 2014 une réunion extraordinaire du Comité permanent de gestion des épidémies.En effet, lors du conseil des ministres du mercredi 12, le Chef de l’Etat a instruit le Premier ministre et le Gouvernement de  revoir sans complaisance l’ensemble du dispositif mis en place dans le cadre de la prévention et de la lutte contre la maladie à virus Ebola ; renforcer les contrôles et le cordon sanitaire aux différents postes frontaliers ; instaurer avec l’OMS et les services de santé des pays voisins un système d’échange d’information permanent et informer régulièrement la population sur l’évolution de la situation et l’inviter au respect strict des mesures d’hygiène édictées.

Les débats menés par plusieurs membres du gouvernement et responsables des services techniques,  ont essentiellement porté sur le point de la situation de l’épidémie de fièvre hémorragique à virus Ebola présenté par le Ministre de la santé et de l’hygiène publique ainsi que ses équipes de coordination.
En effet, notre pays qui était resté dans la phase 1 par rapport à Ebola  est classé aujourd’hui en phase 2 avec un premier cas de contamination interne déclaré à la Clinique Pasteur de Bamako. Au cours du traitement d’un patient arrivé de la Guinée voisine, un jeune médecin a attrapé le virus.
Quant aux personnes contacts identifiées, les services techniques ont présidé à la mise en surveillance et à désinfection totale des domiciles et des lieux de transit éventuels. Idem pour la clinique Pasteur qui a été désinfectée et placée sous quarantaine.
Après plus de trois heures de débat, d’importantes mesures ont été prises afin de renforcer celles antérieures telles que la production d’un manifeste dans le secteur du transport public.
Ainsi il a été retenu :
  • la mise en surveillance de l’ensemble des personnes contacts et le traitement des cas éventuels;
  • le renforcement du centre de santé de Kourémalé à la frontière guinéenne,
  • la réalisation d’un site d’isolement dans les 72 h à Kourémalé,
  • la mise en place de brigades mobiles de tests de température ;
  • l’accélération de la dotation des régions en sites d’isolement ;
  • la définition de certaines mesures préventives auprès de toutes les cliniques privées ;
  • le renforcement des équipes médicales et des équipements collectifs et individuels ;
  • le renforcement de l’information et de la sensibilisation sur Ebola et l’hygiène ;
  • l’implication plus ardue de la société civile et des religieux ;
  • l’information des missions diplomatiques et des entreprises étrangères ;
  • de faire toute la lumière sur le cas survenu à la clinique Ebola ;
  • d’évaluer et de revoir le dispositif de prévention et les capacités de réponse ;
  • assurer, sécuriser et motiver le personnel médical ;
  • renforcer la collaboration avec l’ensemble des partenaires techniques et financiers dont l’OMS et Médecins Sans Frontières.
Après cette réunion, le Premier ministre a reçu en compagnie du Ministre-Secrétaire général de la Présidence de la République, des Ministres de l’Education et de la Santé les 10 nouveaux agrégés en médecine arrivés de Yaoundé par vol spécial de l’avion de commandement du Président de la République.
Au cours de cette cérémonie les deux  ministres ont félicité et salué la performance scientifique des   lauréats qui se sont honorablement classés parmi leurs pairs de 19 pays au cours du concours 2014 du Cames au Cameroun.  Parmi les 10 lauréats 2 sont arrivés majors de leurs spécialités.
Le Chef du gouvernement se dit convaincu que ces agrégés qui ont fait montre de courage et d’abnégation contribueront à renforcer le plateau sanitaire et la qualité de la formation au niveau de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique.   En effet, c’est la première fois que le Mali présente autant de candidats à un concours d’agrégation du CAMES. C’est également la première fois qu’un avion présidentiel est mobilisé pour assurer le voyage des lauréats de ce concours. Une mesure de haute volonté politique qui témoigne de l’attachement du Président Ibrahim Boubacar KEÏTA à la culture de l’excellence.
L’encadrement des lauréats a présenté quelques doléances dont la réintégration rapide aux nouveaux grades, la reconnaissance internationale et le recrutement conséquent des assistants.
« Nonobstant ses difficultés, l’école malienne, à travers ce succès, montre des signes de fierté nationale et d’excellence » a indiqué le Chef du Gouvernement.
CCINT Primature  13 11 2014 20:56
Mise à jour le Vendredi, 14 Novembre 2014 15:32
 
Dernière mise à jour, le Mardi 18 Novembre 2014 à 11:50
Ministère de la Santé à travers l'ANTIM, Lauréat de TIGA 2009
 
canakkale canakkale canakkale truva search canakkale vergi mevzuati bagimsiz denetim bagimsiz denetim web security ozurluler bilisim teknoloji sgk bagimsiz denetim bagimsiz denetim