Javascript must be enabled in your browser to use this page.
Please enable Javascript under your Tools menu in your browser.
Once javascript is enabled Click here to go back to The Home of Joomla
Un peuple-Un But-Une Foi
Pour tout renseignement sur le virus EBOLA, appeler les numéros verts suivants: 80 00 88 88 (Malitel) ou 80 00 77 77 (Orange Mali).
21 - 06 - 2018
MINISTERE
Présentation
Organigramme
Services généraux
Documents politiques
Documents standards
Les Ministères du Mali
ACTUALITES
Ateliers
Discours
Actu Santé
Séminaires
Communiqués
Offres d’emploi
Rapports d'activité
Inscription
ANNUAIRES
Carte Sanitaire
Annuaire structures
Annuaires statistiques
LEGISLATION
Introduction
Index textes
Textes généraux
Services centraux
Services rattachés
Services régionaux
Services personnalisés
Liens utiles
 
Ce site respecte les principes de la charte HONcode de HON Ce site respecte les principes de la charte HONcode. Vérifiez ici.
 
Alerte à la pandémie de grippe A(H1N1) PDF Imprimer Envoyer

Dr Luis G. Sambo, Directeur régional Afrique de l’OMS a lancé une alerte concernant la propagation de la grippe A(H1N1) au Ministre de la santé Omar Ibrahima DICKO. D’après le Directeur régional, la grippe continue de progresser dans le monde touchant de plus en plus de pays et faisant de plus en plus de décès. Les jeunes sont les plus infectés, cependant les cas d’infections graves et mortels sont constatés chez les adultes de 30 à 50 ans.
Dr Luis G. Sambo, affirme que la flambée de la grippe A(H1N1)est telle que le Directeur général de l'OMS, le Dr Margaret Chan, a relevé le niveau d'alerte à la pandémie de grippe à la phase 6 qui est le niveau maximum. Cette phase 6 est surtout liée à la large circulation du virus dans les régions de l’OMS.
 
Face à cette situation de pandémie, Dr Sambo a recommandé les mesures suivantes :

- Renforcer la surveillance de la grippe en établissant des sites sentinelles dans toutes les grandes agglomérations et ville, aussi bien au niveau des établissements de soins des secteurs publics et privé qu'à celui des points d'entrée ;
- Faire participer les communautés locales à la surveillance de la grippe pour s'assurer que les cas à ce niveau sont orientés à temps vers les établissements de soins;
- Renforcer les capacités des laboratoires et garantir la manipulation appropriée des échantillons prélevés, conformément aux lignes directrices partagées antérieurement avec les pays;
- Finaliser d'urgence et partager avec l'OMS le plan national de préparation et de riposte à la pandémie de grippe;
- Fournir aux agents de santé des orientations sur les protocoles de prise en charge. Les pays devront constituer des stocks appropriés d'antibiotiques et de traitements d'appui, en plus du Tamiflu que l'OMS a rendu disponible;
- Renforcer les messages appropriés de promotion de la santé et de communication destinés aux communautés, tout en évitant d'alarmer la population.

L’OMS n’a pas recommandé la fermeture des frontières, ni la restriction des voyages internationaux, elle a plutôt préconisée aux états membres de l’OMS de mettre en œuvre les règlements sanitaires internationaux (2005).

 

Mise à jour le Vendredi, 03 Juillet 2009 13:16
 
Dernière mise à jour, le Mardi 18 Novembre 2014 à 11:50
Ministère de la Santé à travers l'ANTIM, Lauréat de TIGA 2009
 
canakkale canakkale canakkale truva search canakkale vergi mevzuati bagimsiz denetim bagimsiz denetim web security ozurluler bilisim teknoloji sgk bagimsiz denetim bagimsiz denetim