Discours du Sécretaire général du ministère de la santé lors de la présentation des voeux 2012 Imprimer

Madame Le Ministre de la santé,
Mesdames, messieurs les représentants des partenaires techniques et financiers,
Mesdames, messieurs les membres du Secrétariat Général et du Cabinet du Ministère de la santé,
Mesdames, messieurs les Directeurs des Services Centraux, des services rattachés et des services et organismes personnalisés,
Madame, messieurs les Directeurs régionaux de la santé,
Mesdames, messieurs les représentants des syndicats,
Monsieur le Président de l’Association des retraités de la santé,
Monsieur le Président de la Fenascom,
Mesdames et messieurs,
(Minute de silence pour les nôtres rappelés à Dieu) Merci
Mesdames, messieurs
Permettez-moi de rendre grâce au tout puissant ALLAH pour nous avoir donné la possibilité d’être ensemble ce jour 6 eme jour de l’ An 2012 pour la présentation des vœux.
Madame le Ministre,
Je vous souhaite mes vœux de santé, de bonheur, de prospérité pour vous-même, pour votre famille et pour tous ceux qui vous sont chers.

Madame le Ministre,
A travers moi, le personnel de santé aux différents niveaux du système de santé vous présente ses vœux et vous prie d’accepter ses excuses pour les éventuels désagréments causés car nous avons constamment eu le souci de faire et de bien faire les tâches et les missions qui nous sont confiés sous votre responsabilité.
Madame le Ministre
Sous votre leadership au cours de l’année écoulée, les efforts quotidiens du personnel de santé aux différents palliés de la pyramide sanitaire ont permis de réaliser des actions d’envergure et d’aboutir à des résultats assez importants dans différents domaines qui contribuent à l’atteinte des objectifs du programme quinquennal de développement sanitaire et social, à ceux du   millénaire pour le développement et du cadre stratégique de croissance et de réduction de la pauvreté.
Madame le Ministre
Ne pouvant les citer en entier, permettez moi de rappeler certaines de ses actions et résultats.
• En matière de lutte contre le VIH/SIDA.
2380 enfants infectés et  38.883 autres patients sont initiés aux ARV et  suivis régulièrement. 311 sites de Prévention de la Transmission Mère Enfant(PTME)  sont opérationnels ainsi que  100 sites global de la prise en charge ARV dont 73 destinés à la prise en charge pédiatrique. 100 nouveaux centres de dépistage du VIH sont créés dans les CSCOM ainsi que 8 antennes de Centre de transfusion sanguine dans les capitales régionales.
• En matière d’extension de la couverture sanitaire.
Environ 60% de la population vivent désormais à moins de 5 km d’un CSCOM fonctionnel et 88% à moins de 15 km. Le nombre de CSCOM fonctionnels est estimé à 1060 dont 15 sont accrédités au Ciwara d’or pour leur qualité de service.
• Les réalisations en infrastructures et équipements sont multiples.
Il s’agit entre autres de l’hôpital du Mali désormais fonctionnel, de l’hôpital de Mopti à Sévaré qui le sera bientôt, du  centre de radiothérapie, de l’hôpital de Kati renforcé, des constructions achevées ou en cours dont  le Centre Hospitalo Universitaire d’Odonto Stomatologie et celles à l’hôpital du Point G, à Gabriel Touré, au CREDOS, à l’INRSP ainsi que des travaux de construction ou de réhabilitation de  dix neuf (19) CSréf et quarante deux Cscom (42).
• Des  instruments médico-chirurgicaux, du matériel d’imagerie médicale,
de laboratoire, de RAC, des groupes électrogènes, des équipements de CSCOM, des sites d’armoires réfrigérées ont été acquis de même que de la logistique roulante.
• En matière de prévention et de lutte contre la maladie.
Des vaccins de routine dont le pneumocoque récemment introduit ont été disponibles à tous les niveaux. L’ensemble du pays a été couvert en vaccins conjugués contre la méningite à méningocoque A « menafrivacc ». D’autres activités importantes ont été réalisées dont l’organisation de campagnes de vaccination avec des couvertures satisfaisantes dont la Rougeole , les JNV polio. Le nombre de cas  de ver de  guinée dépistés est estimé à 12 cas dont 06 isolés.
Madame le Ministre,
l’appui consistant que vous donné aux équipes a permis d’endiguer efficacement l’épidémie de choléra a Mopti, Tombouctou, Ségou, Kayes, Gao. La surveillance épidémiologique a continué les 52 semaines de l’an 2011. L’approvisionnement en intrants a été effectué dans le cadre MTN.  Les Combinaisons Thérapeutiques à base d'Artémisine Kits paludisme grave, Tests de Diagnostic Rapide Réactifs et des consommables ont été disponibles au niveau des Formations Sanitaires, La gratuité du traitement pour les enfants de 0 - 5ans et les femmes enceintes a été appliquée. La Campagne pour la couverture universelle a  démarré  à raison de 1 MILD pour 1,8 personne par ménage.
Je dois signaler que le taux de prévalence instantané de la lèpre a été maintenu en dessous du seuil d’élimination (0,41 cas/10000 habitants)depuis avril 2001. La lutte contre la cécité se poursuit à merveille par la distribution d’azythromycine, les opérations de trichiasis et de cataracte. Le projet de l'IOTA pour l'opération de cinq cent patients atteints de Cataractes sur le territoire national a connu un financement de la BID.
• Par ailleurs, des activités importantes sont réalisées en matière d’Hygiène et assainissement à savoir la célébration de la journée mondiale de lavage avec intégration des pratiques d'hygiène à grands impacts dans toutes les régions et le district de Bamako, l’élaboration d'un plan d'adaptation aux effets néfaste du changement climatique  sur la santé.
• En matière de nutrition, des Semaines d’Intensification des Activités de Nutrition ont été organisées. Le document de politique de nutrition a été validé.
• L’accessibilité financière a été améliorée par la prise en charge gratuite des cas de paludisme chez les enfants de moins de cinq ans et les femmes enceintes, la poursuite de la prise en charge gratuite de la césarienne avec 8921 actes réalisés, la disponibilité des médicaments et la prise en charge gratuite du traitement des malades dépistés concernant la tuberculose, la lèpre, les schistosomiases et géo helminthiases, l’onchocercose, la filariose lymphatique et la dracunculose. En attendant de rendre fonctionnel le centre de radiothérapie à l’hôpital du Mali, la prise en charge des malades du cancer et l’achat des anticancéreux pour un montant de 239 762 525 Fcfa est une réalité incontestable au Mali;
• Dans le domaine de la Santé de la reproduction la référence/évacuation est fonctionnelle dans tous les districts sanitaires et près de 8921 césariennes ont été réalisées et prises en charge gratuitement. La journée de la maternité à moindre risque, la campagne "Tous et chacun", la revue finale de la vision 2010 des premières Dames d'Afrique  de l'Ouest du centre, campagne nationale en faveur de la planification familiale  ont été célébrées avec éclat et mises en œuvre.
• Dans le domaine de la Politique pharmaceutique,l'état a accordé deux cent cinquante millions de francs CFA (239 762 525 FCF A) pour l'approvisionnement en médicaments anticancéreux. La Pharmacie Populaire du Mali a distribué pour le compte de l’état les médicaments pour une valeur de 5 942 397 497 F CFA
• La Sécurité sanitaire des aliments se renforce d’avantage, plusieurs études et recherches ont été menées dans ce domaine
• Quant aux nouvelles technologies de l’information et de la communication, l’ Agence Nationale de la Télésanté et de l’Informatique médicale a été renforcée en personnel et en équipement. Deux projets pilotes sur l'utilisation du téléphone mobile pour la santé ont été réalisés à savoir Pesinet au CSRéf de la commune 1 et Frontline SMS Medic au CSCOM de Sikoro Sourakabougou. Les résultats de ces projets ont démontré que l'approche Santé est faisable d'une part et d'autre part que c'est l'une des meilleures approches qui permettra de vite pallier aux problèmes de transmission de la bonne information en temps réel pour permettre une prise de décision efficace.
• La réforme hospitalière a connu la relecture de la loi hospitalière. La mise en œuvre des projets d’établissement au niveau des EPH se poursuit.
• La reforme concernant l’AMO se poursuit. Les capacités des formations sanitaires aux différents niveaux ont été améliorées à cet effet.
• Dans le cadre de l’inspection des services de santé , plusieurs missions instruites ou de contrôle de conformité ont été effectuées.
• Dans le cadre de la planification, gestion, suivi évaluation et coopération/partenariat, on peut noter la tenue régulière des réunions statutaires des organes de gestion et de coordination du PRODESS, l’évaluation périodique des actions du Renouveau de l’Action Publique, l’élaboration et la validation de l’annuaire statistique des hôpitaux, l’évaluation du système national d’information sanitaire (SNIS), la Dissémination du COMPACT auprès des équipes régionales, l’évaluation en cours de la mise en œuvre du COMPACT. Aussi, le département a entretenu et développé le partenariat dans le cadre de la coopération mixte, bilatérale et multilatérale de m^me que la collaboration intersectorielle/Partenariat. Plusieurs études et recherches ont été aussi réalisées réalisées dont les résultats serviront à renforcer les services:
• La décentralisation et de la déconcentration sont des axes prioritaires du développement du système de santé. Le transfert de compétences et de ressources aux collectivités connait une avancée significative mais mérite d’être renforcé. On a enregistré la poursuite de l'intégration des contractuels recrutés sur fonds PPTE à la fonction publique des collectivités territoriales, l’évaluation et inscription dans la loi de finances 2012 des salaires des agents recrutés sur fonds PPTE à la fonction publique des collectivités territoriales au profit des collectivités bénéficières
Madame le Ministre
Des suites de ces résultats encourageants Permettez moi de vous rendre hommage pour votre soutien constant et d’’adresser mes félicitations  à l’ensemble du personnel

Madame le Ministre
A côté de ces résultats encourageants coexistent quelques défis. Les principaux portent sur la disponibilité de ressources humaines qualifiées notamment dans tous les CSCOM et dans les zones défavorisées, la mise en œuvre effective du document de Politique de Développement des Ressources Humaines de Santé (Plans de carrière, de motivation, de formation…) après son adoption par le gouvernement, l’amélioration de la  mobilisation des ressources financières, l’éradication de la poliomyélite, de la dracunculose, l’amélioration de la qualité des soins et de l’utilisation des services, le développement de la qualité des services.
Madame le Ministre,
L’année 2012 s’inscrit dans la consolidation des acquis et se donne comme orientations l’adoption et la mise en œuvre du nouveau plan décennal du secteur santé, développement social et promotion de la famille ; la Poursuite de la construction et de l’équipement des centres, la poursuivre du renforcement en logistique roulante. Le développement de la télémédecine, la poursuite de  la mise en œuvre du plan stratégique national de développement des ressources humaines (plans de formation, de recrutement, de carrière et de motivation); la mise à échelle des interventions à grand impact pour l’atteinte des OMD ; la contractualisation entre l’Etat et les différents acteurs dont les collectivités territoriales, les ONG /associations, et le secteur privé, la poursuite du transfert concomitant des compétences et des ressources de l’Etat aux collectivités décentralisées en matière de santé le renforcement du partenariat, notamment dans le cadre de l’IHP+ et du COMPACT, le renforcement du Partenariat Public Privé, le développement de la recherche, la réalisation de l’EDSM V etc
Madame le Ministre,
Le personnel de santé à travers le secrétaire général du département vous rassure de son engagement à réussir les résultats attendus du programme de développement sanitaire et social pour la santé et le bien être des populations.
Bonne année 2012 à toutes et tous
Je vous remercie pour votre aimable attention.